Pourquoi une approche reportage pour votre mariage?


Chaque photographe de mariage aura une appproche différente. Toutes ces approches sont respectables. Photographier la perfection ou ces aléas? Se concentrer sur le couple ou sur l’ensemble du groupe? Mettre en scène ou laisser faire? Il y a mille façons d’aborder une journée de mariage pour les photographes comme pour les mariés. 

Parmi toutes ces approches, laissez-moi vous parler de la mienne, afin de vous assurer que vous êtes dans le même état d’esprit. Un mariage, c’est pour moi une réunion de famille. C’est une journée de fête au cours de laquelle on célèbre l’amour et l’amitié. Ce n’est donc pas un shooting photo géant!

Il est plus important selon moi de photographier des moments et des émotions réels plutôt que de rendre les choses artificielles. Lorsque vous découvrirez les images issues de mon reportage, je veux que vous puissiez ressentir à nouveau ce que vous avez ressenti le jour du mariage. Et ce n’est pas en vous demandant de vous transformer en modèle photo que nous y parviendrons!

Je ne veux pas que vos photos de mariage ressemblent aux photos de Monsieur et Madame Toutlemonde. Elles doivent être uniques, autant que votre mariage l’a été.

Je ne shoote pas pour Instagram.

Je shoote pour vous!

Tant pis, si pendant les préparatifs, votre magnifique chambre d’hôtel est jonchée de vêtements, de valises, de bouteilles d’eau, de trousses de toilettes ou de cartons de chaussures!

Si je commence à ôter tout ce qui devrait l’être pour faire une photo instagramable, je ne serais plus dans l’observation et je raterais beaucoup de moments précieux! Cela me rendrait intrusif et nous perdrions tous en spontanéité, alors que mon but est précisément de rendre mon appareil photo invisible!

Je n’arrive pas le matin du mariage avec une liste de photos à faire. Je n’ai pas de to-do list!

Je shoote tout ce qui est important, sans idées préconçues, sans a priori.

Je ne demande pas aux prestataires de modifier leur façon de travailler pour que cela colle avec ce que j’aurai voulu. Si la maquilleuse vous a placée à côté de la fenêtre, m’empêchant de circuler autour de vous tant pis! A moi de trouver la meilleure façon de raconter cette histoire avec les conditions dont je dispose! La contrainte est un formidable booster de créativité!

La photographie est par nature un art documentaire – AUGSUT SANDER

Être dans l’observation, dans la réaction, dans l’anticipation de ce qui se déroule sous mes yeux, c’est le seul moyen d’être créatif et de proposer un reportage le plus émouvant possible et le plus proche de ce que vous avez vécu.

Une journée de mariage, c’est quelques moments iconiques et officiels comme par exemple, le passage des alliances ou l’ouverture du bal. Mais c’est aussi une très grosse majorité de moments intermédiaires et apparemment secondaires. Apparemment seulement! Car ce sont ces moments qui rendent mes reportages vivants!

Pour les photographier et les intégrer à votre reportage, il faut que je sois dans l’observation. Pas dans la mise en scène. Cette observation me met dans un état d’hyper-vigilance qui me permet d’anticiper les événements et d’aller chercher des images toujours plus fortes!

Cet état d’esprit s’applique aussi au moment des photos de couples. Mon but à ce moment-là est de vous faire oublier l’objectif.

Pour capturer tous ces moments et être dans cet état d’hyper-vigilance créative, je ne dois pas être isolé et seul dans ma tête. Bien au contraire! Je dois être dans l’action! Avec vous! Présent, à l’écoute et disponible.

La meilleure façon d’être invisible, c’est d’être là!

C’est ce qui vous permettra d’oublier l’appareil photo.
C’est ce qui me permettra de percevoir au mieux vos sentiments et de raconter votre histoire avec justesse.

Il y a toujours quelque chose à photographier!!!

Pour moi, la photographie est un art de l’observation. Il s’agit de trouver quelque chose d’intéressant dans un endroit ordinaire… J’ai découvert que cela a peu à voir avec les choses que vous voyez et tout à voir avec la façon dont vous les voyez. ELLIOTT ERWITT

Au début de ma carrière de photographe de mariage, je me suis retrouvé sur un mariage très simple et très loin de l’image qu’on pourrait idéaliser. Pas de merveilleux château dans un sublime domaine. Pas de réception grandiose avec un magnifique buffet dégusté au coucher de soleil. A la place, une salle des fêtes jouxtant un parking surchauffé, de la bière et des chips! On est loin d’Instagram n’est-ce pas?

Ce jour-là, j’ai décidé de me concentrer sur les gens et leurs interactions! J’ai photographié les échanges de regards entre une petite fille et son papy, entre la mariée et son papa. J’ai décidé de photographier les gestes de tendresse et les marques d’affection, en somme l’amour qui existait entre eux. C’était précieux!

Ce jour-là, je me suis fait la promesse de toujours préserver cet état d’esprit.

Ce n’est pas votre mariage que je vais photographier! C’est vous!

Il existe cependant quelques moments dans une journée de mariage, pendant lesquels j’enlève mon costume de photographe de reportage pour prendre en main la direction des événements. C’est notamment le cas pendant les photos de groupe. Je propose également de clôturer mes reportages avec des portraits nocturnes mis en lumière. Mais ces moments mis en scène ne représentent pas plus de 5% des photos du reportage final. Pour les 95% du reste du mariage, on est sur du pur reportage!

Voici quelques moments drôles, tendres ou insolites, parmi des milliers d’autres

Vous souhaitez garder ces moments pour toujours dans votre mémoire?
Contactez-moi!
Jérémie Morel photographe