Les photos de groupe, la qualité plutôt que la quantité


Nous avons tous connu, en tant qu’invité, des séances de portraits de groupe interminables et ennuyeuses qui nous ont laissé perplexes et impatients n’est-ce pas? Et si vous êtes chanceux, ce n’était pas lors d’une après-midi caniculaire!

Pour l’adolescent que j’étais dans les années 90, les séances de photos de groupe lors des mariages de mes cousins plus âgés semblaient durer des heures! Je tiens à vous rassurer tout de suite, je ne vous imposerai pas cela!

En tant que photographe de mariage, je suis orienté reportage. Je privilégie les photos non posées. Pour être tout à fait franc, lorsque l’on parle des photos de groupe avec mes consoeurs et confrères photographes, c’est rarement pour dire qu’on adore ça! J’ai en effet longtemps considéré les photos de groupe comme une sorte de tradition désuète, comme un passage obligé qu’il fallait faire malgré tout, pour faire plaisir aux anciens. Un truc du passé en somme, qu’il était de bon ton de dénigrer quelque peu pour ne pas avoir l’air d’un photographe ringard! Je me disais qu’après tout, les jeunes couples modernes veulent du reportage! Du réel! Du vrai! Pas ces photos artificielles!

Je suis un peu moins radical aujourd’hui! Si les photos de groupe existent, c’est qu’il y a de bonnes raisons.

Ces photos de groupe sont précieuses

Je n’ai que deux photos du mariage de mes parents. L’une d’elles est une photo de groupe sur laquelle je peux reconnaître mes oncles et tantes, mes cousins et cousines et leurs visages juvéniles, avant que je sois né. Je trouve ça vraiment chouette qu’ils aient pris le temps de faire cette photo ce jour-là pour que je puisse la voir aujourd’hui.

Un reportage de mariage prend de la valeur avec le temps. On l’oublie parfois mais les photos que l’on prend aujourd’hui, ce sont les émotions de demain! Les photos que vous découvrirez quelques semaines après votre mariage existeront encore dans 20 ou 30 ans. C’est à cela que je pense que je photographie un mariage.

La photographie de reportage offre de magnifiques moments à immortaliser. Et certaines de mes photos les plus fortes sont des photos non posées. Mais il est rare de réaliser avec une approche de reportage des photos qui réunissent tous les membres d’une même famille. Les photos de groupe, elles, le permettent. Elles ont donc toute leur place à l’intérieur d’une prestation de photographe de mariage même s’il a une approche documentaire moderne. Dans 20 ans, vous serez ravi de les avoir. Plus que vous ne l’imaginez!

Et quitte à faire ces photos, autant s’appliquer en privilégiant la qualité, plutôt que la quantité!

Avec le recul, je me suis rendu compte que si je n’accordais pas d’importance aux photos de groupe, c’est aussi parce que j’avais une peur bleue de prendre la parole en public! C’était même une phobie qui a retardé ma reconversion professionnelle. Je n’étais pas satisfait par cette situation. Il me semblait important de proposer aux couples de mariés une expérience agréable et un travail de qualité sur l’ensemble de la journée! C’était une question de cohérence!

J’ai donc repensé l’exercice et je me suis demandé comment faire pour que ce moment soit agréable pour moi, pour les mariés et pour les convives. Et surtout, comment faire les plus belles images possibles! Aujourd’hui pour réussir ensemble nos photos de groupes, je préconise de bien choisir le moment et le lieu, d’être guidé par la lumière et de réduire le nombre de photos à faire. Voici concrètement comment cela se passe :

Le moment opportun

Gérer un groupe de plusieurs dizaines de personnes, cela demande une certaine logistique. L’inertie de la foule peut rapidement faire dérailler le planning d’une journée. Il est donc important de faire les photos de groupe lorsque les invités sont captifs et disponibles!

Ils le sont généralement en sortie de cérémonie, qu’il s’agisse de la mairie ou de l’église. Mais nous n’avons alors que peu de contrôle de la situation (manque de place, manque de temps, lumière du soleil trop vive, forte chaleur, etc). D’autant que les sorties de cérémonies sont généralement des moments de joies et de retrouvailles que nous n’aurons pas envie de court-circuiter avec une séance de photos posées.

Faire les photos de groupe à l’arrivée au domaine, avant l’ouverture du cocktail semble, de prime abord, être une bonne idée. Il s’agit en effet d’un moment creux qu’il est pratique d’occuper avec les photos de groupe. Mais le faire à ce moment-là, c’est prendre le risque d’avoir de nombreux absents, qu’ils soient perdus sur la route ou en train de poser leurs valises à l’hôtel.

Les faire une bonne heure après le début du vin d’honneur me semble être un bon timing la plupart du temps. Les convives sont alors tous présents. Ils sont détendus, rassasiés et désaltérés. La température est descendue et la lumière est meilleure! C’est le moment parfait!

Bien évidemment, rien n’est figé. Tout cela se décidera lors de nos rendez-vous de préparations. Et nous pouvons aussi décider de les faire à deux moments différents si c’est plus logique de faire ainsi.

L’endroit le plus pratique

Pour les mêmes raisons (inertie de la foule), il est important de réaliser les photos de groupe au plus près de là où les gens se trouvent. Déplacer un grand nombre de personnes peut prendre du temps et de l’énergie, surtout si certaines d’entre elles ont une mobilité réduite. Il faut donc faire au plus simple!

Généralement, dès mon arrivée sur le lieu de réception, je recherche un coin ombragé avec un arrière-plan dégagé juste à côté de l’endroit où le vin d’honneur se tient. Je n’ai pas toujours ce que je recherche à ce moment-là mais j’évite au maximum d’avoir à faire déplacer les invités.

Une bonne lumière

Puisque ces photos de groupe existeront pendant des décennies après le mariage, nous les voulons belles! Pour cela, la lumière joue un rôle absolument déterminant. La météo, l’orientation du soleil, la présence d’ombres, etc. Nous anticiperons tous ces aspects lors de nos rendez-vous de préparation pour nous permettre de réaliser ces photos au moment le plus opportun. Je m’aide souvent d’une application qui me permet de connaître à l’avance la position du soleil sur un lieu de réception!

Dans la quête d’une lumière parfaite pour les photos de groupe, un soleil de fin de journée en contre-jour filtré par les feuillages des arbres sera le graal! Mais on peut imaginer d’autres configurations, comme dans l’exemple ci-contre. Il s’agit d’un mariage d’automne. La nuit était déjà tombée lorsque nous sommes arrivés au domaine. J’ai donc utilisé la lumière de mes flashs pour aller chercher ce rendu créatif.

Une liste à laquelle on se tient

Afin de préserver un maximum de fluidité, je vous demanderai d’établir une liste qui nous guidera pendant cette séquence. Je préconise de la garder relativement courte (entre 5 et 7 photos c’est parfait!). Ayez en tête que chaque photo de la liste nous prendra quelques minutes, le temps de réunir les gens (sur ce point, je compte sur vos témoins pour m’aider! Il faut les faire bosser un peu!!!). Si vous avez prévu 20 photos sur votre liste, un rapide calcul vous fera réaliser que vous n’aurez alors plus beaucoup de temps pour profiter du vin d’honneur. Préférez-vous poser pendant 1h plutôt que de profiter de vos proches dans un moment de retrouvailles?

Quelles photos faire alors? La photo avec les parents, sa version élargie avec les frères et sœurs ou les grands-parents sont des incontournables. Celle avec les témoins également. J’aime d’ailleurs accorder à celle-ci un soin tout particulier.

Pour le reste, il vous faudra simplement inscrire dans votre liste les groupes qui ont réellement du sens pour vous. Toutes les configurations ne sont pas indispensables. En revanche si vous n’avez pas vu vos 5 cousins depuis des années et que vous n’aviez pas été réunis depuis votre enfance, alors c’est probablement une photo qui a beaucoup de sens et que nous ferons! Si vous gardez des souvenirs extraordinaires de votre passage à la fac et que vos amis de promo sont réunis, c’est l’occasion de faire une photo qui restera!

Limiter le nombre de photos sur la liste nous permettra également d’améliorer la qualité de chacune d’elles. La différence entre une bonne photo et une excellente photo est souvent une question de détails. Il me serait impossible de me concentrer sur ces détails (composition, lumière, répartition du groupe, pose, etc) et de correctement faire mon job si nous avons une liste trop longue à suivre.

En fait si, je pourrais le faire! Mais en rallongeant la durée de cette séance et donc, au détriment de votre expérience et de celle de vos invités. En somme, la qualité plutôt que la quantité!

Autres avantages indéniables au fait de créer cette liste et de s’y tenir, le moment pourra rester fluide et agréable. Nous pourrons garder une ambiance légère et sereine. Je vous garantis qu’une séance longue et anarchique vous tapera sur le système et agacera vos invités!

Se tenir à une liste vous permettra aussi de ménager certaines susceptibilités. Faut-il intégrer les conjoints sur la photo de famille? Quid de la belle-famille? Réfléchir à tout cela en amont, à tête reposée, vous permettra d’éviter des situations désagréables. Je ne dis pas ça pour rien! Ce sont des situations dont j’ai été plusieurs fois témoins!

Et si vous avez du mal à élaborer cette liste, je vous aiderai avec plaisir! Si les choses sont planifiées, canalisées et intégrées de manière fluide au reste de la journée, nous pourrons alors, si c’est l’énergie du moment, nous laisser aller à toute forme d’imprévu, voire à un craquage collectif comme dans les exemples ci-dessous!

Je pourrais également photographier pleins de petits moments insolites et heureux entre deux poses plus officielles.

Vous l’avez compris, les photos de groupe ne sont pas qu’une pratique désuète que l’on fait pour faire plaisir aux anciens. Vous serez heureux d’avoir ces photos plus tard.

Elles impliquent cependant une certaine préparation qui permettra de réduire le temps consacré tout en préservant la qualité.. J’aurais plaisir pendant ces quelques minutes à quitter mon rôle de photographe de reportage discret et observateur pour enfiler celui de chef d’orchestre! Avec comme double objectif de réaliser de belles images et de faire vivre aux invités, et à vous-même, un chouette moment collectif.

On peut aussi se la jouer gangster!

Vous vous mariez et ne souhaitez pas une séance de photos de groupe interminable?
C'est par ici!
Jérémie Morel photographe